L'Ecole de Soi - Cabinet Sosphren
Sophrologue à Ruffec
L'Ecole de Soi - Cabinet Sosphren
Sophrologue à Ruffec

TROIS PETITS EXERCICES INTERRUPTEURS DE STRESS

SOUFFLEZ VOTRE NUAGE NOIR

Prenez une inspiration lente et profonde par le nez, en soulevant votre thorax puis soufflez progressivement par la bouche, en imaginant que vous faites sortir de la fumée. 

Continuez, avec l’intention d’évacuer vos tensions sur chacune de vos expirations : agitation mentale, jugements, culpabilité, peurs, blocages, anxiété… 

Vous évacuez de plus en plus de fumée à chaque fois.

A chaque expiration, imaginez que vous remplissez un nuage noir qui s’étoffe au-dessus de votre tête :

il devient plus épais, plus dense, plus lourd…

Une dernière fois, prenez une inspiration lente et complète par le nez et soufflez sur ce nuage pour le pousser. Imaginez qu’il traverse la pièce, le mur, passe par la fenêtre et va se disperser au loin…

Vous vous sentez maintenant plus léger.

INSPIREZ VOTRE NUAGE BLEU

Vous allez maintenant visualiser un nuage au-dessus de votre tête. 

Et, tel un peintre, vous allez le colorer en bleu. 

Prenez le temps de bien passer la couleur sur toute la surface de votre nuage. 

Et une fois entièrement coloré, visualiser le nuage de façon précise. 

Lorsque le nuage est clairement présent, vous le laissez vous envelopper de la tête jusqu’aux pieds. 

Vous baignez ainsi dans un nuage cotonneux, coloré, et vous inspirez profondément cette couleur qui va se répandre à l’intérieur de votre corps, lui apportant la détente, la relaxation. 

LA RESPIRATION EN CARRE

Placez une main sur votre ventre, une autre sur votre coeur, et suivez le mode d’emploi ci-dessous en répétant ces instructions. Inspirez et expirez par le nez.

  • J’inspire profondément en comptant 1, 2, 3, 4, 5. (Je gonfle le ventre et je prends conscience de mon ventre qui se gonfle.)
  • Je retiens ma respiration pendant cinq secondes.
  • J’expire : 5, 4, 3, 2, 1. (Je dégonfle le ventre et je prends conscience de mon ventre qui se dégonfle.)
  • Je fais une pause de cinq secondes.
  • Et je recommence plusieurs fois, jusqu’à ce que je sente le calme s’installer progressivement en moi.

Si vous pratiquez ce petit exercice tout simple toutes les deux heures, vos journées vous paraîtront déjà plus légères et vous les terminerez plus serein. Si vous éprouvez des difficultés avec les 5 secondes, vous pouvez commencer par 3 ou 4 et augmenter progressivement les durées d’inspiration et d’expiration. Le fait de compter permet d’être présent(e) à sa respiration.

 

Si vous avez du mal à retenir l’air pendant 5 secondes, vous pouvez le faire sur 2 ou 3 seulement, l’important est d’installer un rythme régulier. Pas de performance, chacun(e) à son rythme… C’est la pratique régulière qui va vous permettre de vous approprier l’outil.


Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.